Le projet de gare de ferroutage à Mauron et Saint-Léry est abandonné

publié le 8 octobre 2012

Ce projet de création d’un ensemble de ferroutage -cross docking- ne verra pas le jour dans les espaces du parc d’activités des Pierres Blanches, il est abandonné. [La Lettre Economique de Bretagne - 26/06/2012]

Il était question depuis plusieurs mois de créer un vaste ensemble de gare de ferroutage aux Pierres Blanches, un parc d’activités situé sur les deux communes de Mauron et de Saint-Léry dans le Morbihan, il devait être relié à la voie de chemin de fer pour accueillir sur 100 hectares des structures de logistique d’éclatement. Le dossier est désormais abandonné, c’est la décision du Conseil Général du Morbihan qui a participé au financement de plusieurs études sur le sujet. Il n’y aurait en effet pas de possibilité de maîtrise du foncier nécessaire. L’éventualité de travaux de réhabilitation de la voie ferroviaire entre Saint-Léry et la Gare de Mauron est donc également suspendue. Ce vaste projet d’ensemble logistiqu e devait initialement servir au désenclavement de la Bretagne, il aurait été porté par des opérateurs privés. Un autre projet du même type a aussi été abandonné à Chateaubourg, à l’est de Rennes, il était porté par le Conseil Général d’Ille-et-Vilaine.

La Lettre Economique de Bretagne - 26 septembre 2012