Transport aérien

 

En 2020, le transport aérien de voyageurs et de fret est impacté par les mesures de confinement et de restrictions des déplacements liés à la crise sanitaire. La baisse du trafic passagers s’avère plus importante pour l’international que pour les vols intérieurs. Ceci explique pour partie que la fréquentation des aéroports régionaux et de proximité soit moins fortement impactée que celle des autres aéroports.
Avec 2,4 millions de passagers annuels, les aéroports bretons représentent 1,2 % de la fréquentation des aéroports de France métropolitaine en 2019. La Bretagne représente 1 % des emplois salariés et des établissements du secteur aérien de France métropolitaine.
Pour l’activité aérienne comme les autres modes de transports, la consommation d’énergie, la qualité du service, l’emprise des infrastructures et l’accidentalité constituent certaines des externalités [1].

[1L’externalité caractérise le fait qu’un secteur économique crée par son activité un effet externe : utilité, avantage, contrainte …